Skip to main content

Parc de la Gatineau

Version imprimableVersion imprimable
Auteur: 
Matthew Farfan

Le lac Pink, vue du belvédère. (Photo - Matthew Farfan)Situé au bord du Bouclier canadien, à un jet de pierre de la capitale nationale, le parc de la Gatineau est l’un des plus remarquables lieux naturels de l’Est du Canada. À quelques minutes du centre-ville d’Ottawa-Gatineau, facilement accessible par voiture ou en bicyclette, le parc de la Gatineau s’étend sur une zone de 363 kilomètres carrés (36 300 hectares) nichée entre les rivières Gatineau et des Outaouais. Géré par la Commission de la capitale nationale, le parc doit sa renommée à ses collines, forêts, lacs, sentiers et splendides paysages. Pôle d’attraction pour les résidants et les visiteurs, il demeure ouvert au public toute l’année.

Une vue de l’escarpement Eardley (à droite) avec, au loin, la rivière des Outaouais. (Photo - Matthew Farfan)Il existe de nombreuses façons de découvrir le parc de la Gatineau, au gré des saisons. Plusieurs routes panoramiques, dont les promenades Gatineau, Champlain & Lac-Fortune attendent ceux qui préfèrent sillonner le parc en voiture. Les sentiers pédestres et de randonnées, populaires au printemps, en été et en automne, offrent un réseau de 165 kilomètres.

Les amateurs de vélos et de vélos de montagne pourront se balader sur des routes fort appréciées pendant la belle saison. Les adeptes de sports d’hiver, ski de fond et raquettes trouveront leur content le long des multiples sentiers tandis que les fervents du ski alpin descendront les pistes de Camp Fortune.

Les nombreux lacs du parc, incluant les lacs Meech, Philippe, Mousseau et La Pêche offrent des possibilités multiples aux baigneurs (il y a six plages surveillées), aux pêcheurs et aux canoéistes. De plus, on y retrouve des aires de camping ainsi qu’une plage réservée aux campeurs accessible par canoë.

Le belvédère Champlain. (Matthew Farfan)Le parc de la Gatineau se caractérise par ses belvédères panoramiques. L’un des plus spectaculaires reste peut-être celui de la promenade Champlain, au sommet de l’escarpement Eardley. Haut de 300 mètres, il permet d’admirer la vallée de la rivière des Outaouais, une vue à vous couper le souffle.

Réputé pour la diversité de sa faune et de sa flore, le parc abrite au moins 1 000 espèces de plantes, 50 espèces d’arbres, 230 espèces d’oiseaux et 54 espèces animales.

Les folies du domaine Makenzie-King.  (Matthew Farfan)Environ 2 000 cerfs de Virginie trouvent refuge dans le parc ainsi que 2 000 castors, des ours noirs, des loups de l’est et autres mammifères en péril au Québec ou au Canada. La chasse, la cueillette des plantes et la prise d’espèces animales sont interdites.

Il y a tant à voir dans ce parc que les visiteurs désireront y revenir encore et encore.

Le domaine Mackenzie-King, autrefois maison de campagne du Premier ministre canadien le plus longtemps au pouvoir, représente une attraction prisée. Ses parcs et jardins aménagés, son salon de thé et les ruines pittoresques ou «folies» sont parmi les sites les plus visités.

Le public est invité à s’arrêter au Centre des visiteurs, au 33 rue Scott, près de l’entrée Chelsea. Là, vous trouverez des cartes et des dépliants, vous découvrirez le parc de la Gatineau grâce à des expositions et des séances d’interprétation thématiques variant au rythme des saisons.

View Larger Map