Skip to main content

Le Musée canadien de l’histoire accueille une expovitrine sur l’expédition Franklin

Version imprimableVersion imprimable

--24 mars 2016.

De récentes découvertes et les mystères qui persistent autour de la malheureuse expédition Franklin de 1845 font l’objet d’une expovitrine inédite au Musée canadien de l’histoire. Cette installation est entièrement axée sur le thème de l’exploration : la recherche du passage du Nord-Ouest par Franklin et l’enquête en cours sur le sort de l’expédition.

Le Musée royal de l’Ontario et Parcs Canada ont conçu une expovitrine montée sur un panneau unique et doté de deux tablettes à écran tactile pour le réseau muséal du projet Franklin, dont fait partie le Musée canadien de l’histoire. Dès le 23 mars, les dix musées du réseau exposeront simultanément un exemplaire de l’expovitrine, et ce, d’un océan à l’autre. L’expovitrine donnera un aperçu de l’expédition et en fera ressortir toute l’importance, en plus de comporter des éléments d’information glanés à partir de l’épave du HMS Erebus, découverte en 2014, et de faire le point sur l’avancement de la recherche du HMS Terror, le second navire de l’expédition. Au Musée de l’histoire, le public pourra voir cette nouvelle expovitrine jusqu’au 10 octobre.

« L’exposition Sur les traces de Franklin est une excellente façon pour les gens de partout au pays de découvrir la fascinante histoire de l’expédition de Franklin », explique Jonathan Moore, un archéologue subaquatique principal de Parcs Canada. « Grâce au partenariat entre Parcs Canada et le réseau muséal du projet Franklin, encore plus de Canadiens et de Canadiennes apprendront au sujet de l’histoire de l’expédition, de la science qui supporte l’enquête actuelle et, tout aussi important, du rôle important des Inuits dans tous les aspects de cette histoire. »

« Le Musée canadien de l’histoire est fier d’être membre du réseau muséal du projet Franklin, et il se réjouit de faire profiter ses visiteurs de cette captivante installation », a déclaré Jean-Marc Blais, directeur général du Musée canadien de l’histoire. « Ceux-ci auront la chance d’en savoir plus sur cet important chapitre de notre histoire tout comme sur la recherche et les découvertes palpitantes qui se poursuivent aujourd’hui. »

L’expovitrine constitue une parfaite introduction à une exposition d’envergure sur Franklin que réalisera le Musée de l’histoire en 2017-2018. Produite en collaboration avec Parcs Canada, l’exposition spéciale Sir John Franklin et le passage du Nord-Ouest sera présentée aux Royal Museums Greenwich, plus particulièrement au National Maritime Museum, en Grande-Bretagne, de juillet à novembre 2017. Elle fera ensuite escale au Musée canadien de l’histoire, du 1er mars au 30 septembre 2018.

L’expédition Franklin a fasciné de nombreuses générations de Canadiens. Le 19 mai 1845, sous le commandement de sir John Franklin, l’Erebus et le Terror ont quitté l’Angleterre pour tenter de trouver le passage du Nord-Ouest. La dernière fois que des Européens les ont aperçus, à la fin juillet de cette année-là, les deux navires longeaient la côte de l’île de Baffin. Plus d’un siècle et demi plus tard, leur disparition et la mort de toutes les personnes se trouvant à bord restent parmi les plus grands mystères de l’histoire canadienne.